KEFIR DE FRUITS

KEFIR DE FRUITS

KEFIR DE FRUITS

DELICIEUSE BOISSON ANCESTRALE

Je vous invite à découvrir une très vieille boisson qui a traversé les âges depuis l’antiquité.  A la fois désaltérante et légèrement pétillante, ses vertus sont si nombreuses qu’il serait dommage de ne pas consommer du kéfir de fruits ou « Champagne du Caucase » en raison de son origine.

Le Kéfir est une boisson « vivante » réalisée à partir de petits grains blancs translucides dont la fermentation à l’eau sucrée est due à la présence une trentaine de micro-organismes gélatineux vivant en symbiose, grandissant très vite dans un milieu adéquat et se multipliant à l’infini.

Le kéfir de fruits aurait été découvert en 1899 par Adolfo Lutz, mais c’est le Dr Elie Metchnikoff (1845-1916), microbiologiste russe et prix Nobel de médecine, qui lui consacra le plus de recherches et le qualifia de « probiotique ».

Il découvrit que le kéfir empêche la putréfaction des aliments passant dans l’intestin en ré-ensemençant naturellement notre flore intestinale.

Les effets curatifs du kéfir sur un grand nombre de troubles, comme ceux de l’appareil digestif, les maladies du foie, des reins ou les problèmes intestinaux (constipation, diarrhée, inflammation) en font une boisson à privilégier.

Il est riche en minéraux (calcium, magnésium, phosphore et zinc) et vitamines B et C qui renforcent le système immunitaire et nerveux, D, E et K, qui interviennent dans la coagulation du sang, la bonne santé de la peau et des os.

Il  joue un rôle non négligeable sur le métabolisme en général par ses vertus anti oxydantes et de renforcement du système immunitaire, ainsi que sur les problèmes de peau, notamment l’eczéma et l’acné.

Il améliore la condition des personnes atteintes de maladies respiratoires, tels que l’asthme et les catarrhes bronchiques.

La tradition veut que les grains de kéfir ne s’achètent pas, ils se transmettent de personne en personne.
Il est une histoire d’amis, de connaissances et d’échanges pour tous ceux qui sont soucieux de leur santé.

Recette traditionnelle du Kéfir de fruits

Ingredients

2 cuillères à soupe de grains de kéfir
½ citron bio
2 figues sèches bio sans sulfite
2 cuillères à soupe de sucre (roux de préférence)
1 l d’eau de source (minérale ou de brita)

Matériel

1 bocal en verre d’un litre et demi environ
1 passoire (en plastique de préférence)
1 cuillère en bois
1 morceau de tissu en coton
1 élastique

Réalisation

Verser le sucre et un peu d’eau dans le bocal puis remuer pour dissoudre le sucre.
Ajouter les grains de kéfir, le 1/2 citron coupé en 2 et les figues
Remplir le bocal d’eau minérale
Mélanger l’ensemble avec la cuillère en bois
Poser un morceau de tissu en coton maintenu avec un élastique sur le bocal pour le fermer et permettre la fermentation au travers du tissu
Laisser reposer environ 2 jours à température ambiante, de préférence dans un endroit sombre mais le kéfir supporte également la lumière du jour
Lorsque les figues sont remontées à la surface, le kéfir est considéré comme prêt
Filtrer la boisson (jeter les fruits et rincer les grains de kéfir)
La laisser encore fermenter 24 heures à température ambiante
Verser dans une bouteille en verre de type limonade et conserver la boisson au réfrigérateur 4 jours maximum

Avant de  renouveler l’opération, il suffit de bien rincer les grains de kéfir, de les verser dans un pot en verre type confiture parfaitement nettoyé, de rajouter 2 cc de sucre, de recouvrir d’eau non chlorée (eau minérale ou brita) et de placer le pot au réfrigérateur.

Si vous n’utilisez pas les grains, pensez à les rincer à l’eau du robinet tous les 10 jours environ, à ajouter 2 cc ou 2 cs de sucre en fonction du volume des grains qui se multiplient à chaque fermentation et à recouvrir d’eau non chlorée (eau minérale ou brita).

Le pot rempli de grains de kéfir se conserve au réfrigérateur très longtemps si vous respectez les consignes.

Autre recommandation : ne pas fumer, ne pas utiliser de produits toxiques ou chimiques proche de la réalisation, ne pas faire de préparation à base de pâte levée à proximité du kéfir. Etant vivant, il absorberait tous les poisons, comme il le fait dans notre organisme,  pour nous les restituer dans la boisson finale. 

A votre santé !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire